La version 2 de Pleade n'est plus officiellement développée par Anaphore et AJLSM. Si des bogues bloquants sont constatés, ils pourront toutefois être corrigés.

Nous encourageons tous les utilisateurs de Pleade 2 à songer à une migration vers la version 3.

La version 3.1 est disponible depuis le 24 février 2009 sur SourceForge : > > Télécharger...

Voir le site de démonstration de Pleade 3 : > > Démonstration de Pleade 3

Plus d'information sur Pleade 3 : http://pleade.com/

Unités de recherche

Cette section détermine, pour le document EAD à publier, les unités de recherche.Il est essentiel de lire la section sur les unités dans PLEADE pour comprendre cette section du formulaire de publication.

Pour tout document EAD publié, on aura toujours au moins trois unités de recherche : l'une rassemblera les informations bibliographiques sur le document EAD (elle sera produite à partir de l'élément eadheader du document EAD) ; la deuxième sera formée à partir de l'élément archdesc (description globale du corpus de documents et élément dsc avec ses sous-éléments si ceux-ci ne sont pas eux-mêmes retenus comme l'objet d'une fragmentation) ; la troisième sera le document EAD entier.

Ces trois unités de recherche seront complétées par un nombre en général important d'autres unités de recherche, correspondant à des composants de l'instrument de recherche jugés pertinents par le responsable de la publication.

Imaginons deux scénarios aussi réalistes que possible :

Une autre option de fragmentation, très simple, consisterait à choisir de fragmenter en autant d'unités qu'il y a d'éléments c. Cette méthode produirait plus d'unités documentaires cherchables, mais il est possible que pour certains instruments de recherche le contenu de certaines unités documentaires soit réduit à peu de chose, comme un intitulé et des cotes extrêmes, ce qui ne constitue pas un bloc d'informations très riche.

Dans tous les cas il importe de bien connaître la structure du document EAD pour réaliser une fragmentation intéressante. Les outils d'édition de documents XML dont chacun dispose permettront de visualiser cette structure de diverses façons. Un éditeur XML comme XMetaL la présentera souvent sous la forme d'un arbre. Un SGBD comme Aide au classement permettra d'imprimer les titres saisis dans le plan de classement, et de s'en servir pour compter les niveaux hiérarchiques ; dans ce cas on n'oubliera pas

Finalement un navigateur Web comme Mozilla ou Internet Explorer sera également très utile pour examiner le document EAD à publier, notamment parce qu'il fournit une représentation pliable de l'arbre XML formé. Pour utiliser un tel navigateur à cet effet, il faudra néanmoins s'assurer que les fichiers composant la DTD EAD sont stockés dans le même dossier que le document EAD à examiner.


© 2003, 2004, 2005 PLEADE / AJLSM / Anaphore
Des questions ? Des remarques ? Utilisez les listes de discussions ! Vous voulez l'utiliser ? Vous pouvez le télécharger !